open Menu secondaire

Renseignements pour les électeurs autochtones

Les recherches montrent que les électeurs autochtones se heurtent encore à plusieurs obstacles à la participation aux élections fédérales. Depuis 1990, nous travaillons sans relâche pour rendre le processus électoral fédéral plus accessible aux électeurs métis, inuits et des Premières Nations. Le directeur général des élections cherche souvent à consulter des représentants d'organismes autochtones nationaux et régionaux. Nous voulons aider les électeurs autochtones à exercer leur droit de vote aux élections fédérales.

Lever les obstacles

Nous collaborons avec les collectivités métisses, inuites et des Premières Nations afin de leur offrir de meilleurs services électoraux.

Renseignements en langues autochtones pour les électeurs : Nous offrons des renseignements sur le vote et l'identification des électeurs en format imprimable dans plus d'une douzaine de langues autochtones :

  • Atikamekw
  • Blackfoot
  • Cri des plaines
  • Denesuline
  • Gwich'in
  • Inuktitut
  • Innu (montagnais)
  • Michif
  • Mi'kmaq
  • Mohawk
  • Moose-Cree
  • Nisga'a
  • Ojibway
  • Oji-Cri
  • Salteaux
  • Stoney

Programme des aînés et des jeunes autochtones : Nous sommes heureux d'offrir la possibilité de nommer des aînés et des jeunes qui seront présents pendant les heures de vote à tout bureau de vote servant principalement des électeurs autochtones. Les aînés et les jeunes offrent des services d'interprétation, aident à expliquer le processus de vote et répondent aux questions d'ordre général. Lors de l'élection générale de 2015, 285 aînés et jeunes ont participé à ce programme. Nous travaillons à accroître cette participation.

Bureaux d'Élections Canada sur les campus d'établissements postsecondaires : Nous offrons des services de vote par bulletin spécial dans de nombreux établissements postsecondaires. À l'élection générale de 2019, des bureaux seront établis sur plus de 115 campus d'établissements postsecondaires répartis dans les dix provinces et trois territoires. Cela nous aidera à joindre davantage les étudiants et les jeunes autochtones. De plus, tout électeur pourra voter à l'un de ces bureaux, quel que soit son lieu de résidence. Il sera ainsi plus facile pour les électeurs autochtones de voter lorsqu'ils s'absentent de la collectivité dans laquelle ils vivent.

Agents de relations communautaires pour les électeurs autochtones : Nous travaillons à améliorer le Programme des agents de relations communautaires pour la prochaine élection générale. Les agents de relations communautaires (ARC) travaillent avec des leaders locaux pour accroître l'accès à l'inscription et au vote dans les collectivités. Les ARC indiquent aux électeurs où, quand et comment s'inscrire et voter, et les informent des outils et services qui leur sont offerts. Lors de l'élection générale de 2015, 169 agents de relations communautaires ont contribué à améliorer l'accès des autochtones au vote et à réduire les obstacles auxquels ce groupe se heurtait. Pour l'élection générale de 2019, le programme comprendra des activités de rayonnement auprès des collectivités métisses.

Lieux de vote dans les collectivités des Premières Nations : À l'élection générale de 2015, il y avait des bureaux de vote par anticipation dans 34 réserves et des bureaux de scrutin ordinaires dans 309 réserves. Nous avons récemment mis à jour notre politique de sélection des lieux de scrutin et prévoyons augmenter, pour l'élection générale de 2019, le nombre de bureaux de vote dans les réserves les jours de vote par anticipation et le jour de l'élection. Les directeurs du scrutin ont commencé à communiquer avec ces collectivités à l'été 2018.

Collaboration avec les organisations autochtones : Nous entretenons des relations avec des organisations nationales et régionales, avec lesquelles nous collaborons davantage à l'approche d'une élection générale. Habituellement, les directeurs du scrutin communiquent avec les collectivités autochtones lorsque l'élection est déclenchée. Toutefois, pour l'élection générale de 2019, les directeurs du scrutin ont communiqué avec les collectivités au printemps 2018, alors qu'ils menaient leurs activités de planification pour les bureaux de vote.

Collectivités autochtones éloignées : Élections Canada a lancé un projet pilote dans 87 collectivités éloignées, réparties dans 27 circonscriptions, qui se heurtaient à des obstacles à l'inscription et au vote plus importants que la moyenne. Ce projet aidera les directeurs du scrutin à établir des relations durables avec les leaders de ces collectivités afin de planifier les services électoraux à leur offrir.

Campagne publicitaire : Les annonces de chaque phase de notre campagne publicitaire pour l'élection générale de 2019 seront diffusées en anglais, en français ou en inuktitut sur les réseaux de télévision et de radio autochtones, dans les publications imprimées autochtones et sur les réseaux numériques autochtones.

C'est notre vote : La campagne publicitaire pour l'élection générale de 2019, nommée « C'est notre vote », donne aux Canadiens l'information dont ils ont besoin pour se porter candidats, travailler à une élection, s'inscrire et voter. Cette campagne, menée dans les médias sociaux et numériques, aidera à réduire les obstacles au vote pour les nouveaux électeurs (les jeunes de 18 à 24 ans et les néo-Canadiens), les Autochtones et les personnes handicapées.

Pour en savoir plus sur les autres mesures prises par Élections Canada pour éliminer les obstacles au vote, consultez la section Comment et où voter.

flèche vers le haut Haut de la page