open Menu secondaire

Annexe – Estimation du taux de participation selon le groupe d'âge et le sexe à l'élection générale de 2019

Méthodes

La présente étude vise à estimer le taux de participation électorale de différents groupes démographiques ventilés par âge et par sexe aux échelles nationale, provinciale et territoriale.

Taux de participation

Les taux de participation officiels publiés par le directeur général des élections du Canada sont calculés en fonction du nombre d'électeurs inscrits et non de la taille de l'électorat. Cependant, la couverture de la liste électorale (soit le pourcentage d'électeurs ayant le droit de vote qui y sont inscrits) varie dans le temps, notamment en fonction de nombreux facteurs relatifs aux activités de gestion de la liste électorale. Si le taux de participation est calculé selon le nombre d'électeurs sur la liste, la mesure des variations de la participation au fil du temps sera influencée par ces facteurs. Ce problème est accru lorsque la participation est répartie par groupe d'âge, car les modifications de la couverture au fil du temps peuvent être très différentes d'un groupe à l'autre. Par exemple, une diminution apparente de la participation des jeunes peut être en partie attribuable aux efforts d'Élections Canada pour accroître la couverture des jeunes sur la liste.

Aux fins de la présente étude, le taux de participation est défini comme le nombre de votes exprimés divisé par le nombre d'électeurs ayant le droit de vote. Ce dénominateur repose sur les estimations de la population fournies par Statistique Canada et ajustées pour inclure seulement les citoyens âgés d'au moins 18 ans le jour du scrutin (21 octobre 2019). Pour obtenir le numérateur, il faut savoir combien de personnes ont voté et à quel groupe elles appartiennent. On détermine ces valeurs en additionnant le nombre connu de votes exprimés par les membres de chaque groupe, quelle que soit la méthode (vote par anticipation et aux bureaux de scrutin ordinaires, ou vote par bulletin spécial). Jusqu'en 2015, on avait recours à un échantillon aléatoire d'électeurs pour produire une estimation du numérateur dans chaque groupe démographique. Depuis la 43e élection générale, les listes de votants sont enregistrées en format numérique à la fin du jour de l'élection, ce qui permet une estimation plus rapide et précise de la participation électorale dans tout le pays.

Électorat

Pour estimer le dénominateur du taux de participation, il faut connaître la taille de l'électorat dans un groupe démographique donné. L'électorat est fondé sur les données du Recensement de 2016 de Statistique Canada, qu'il faut ajuster pour exclure les non-citoyens et les personnes de moins de 18 ans, qui n'ont pas le droit de voter. On ajuste également ces données pour tenir compte de la croissance de la population entre le jour du recensement et le jour du scrutin, selon des renseignements démographiques fournis par Statistique Canada et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Les estimations de l'électorat utilisées dans la présente étude figurent dans les tableaux de la participation électorale sur le site Web d'Élections Canada.

Comme ce qui a été fait lors des précédentes études, l'âge des électeurs le jour du scrutin a été subdivisé en huit groupes :

Groupe d'âge Période de naissance
De À
1re fois* 20 octobre 1997 21 octobre 2001
2e fois ou plus* 22 octobre 1994 19 octobre 1997
25-34 22 octobre 1984 21 octobre 1994
35-44 22 octobre 1974 21 octobre 1984
45-54 22 octobre 1964 21 octobre 1974
55-64 22 octobre 1954 21 octobre 1964
65-74 22 octobre 1944 21 octobre 1954
75 + 2 janvier 1900 21 octobre 1944

* Les jeunes de 18-24 ans ont été séparés en deux groupes : ceux qui ont eu le droit de voter pour la première fois à l'élection générale de 2019 (nés entre le 20 octobre 1997 et le 21 octobre 2001) et ceux qui avaient le droit de voter à l'élection générale de 2015 (nés entre le 22 octobre 1994 et le 19 octobre 1997).

Collecte, traitement et qualité des données

Élections Canada tient à jour le Registre national des électeurs, qui constitue une base de données sur les Canadiens de 18 ans et plus. Le Registre est mis à jour régulièrement, entre les élections et durant celles-ci, à l'aide des données obtenues directement des électeurs, de données administratives fournies dans le cadre d'ententes avec des instances fédérales, provinciales et territoriales, et de données d'autres sources, conformément à la Loi électorale du Canada. Ces données administratives comprennent l'adresse, la date de naissance et le sexe de toutes les personnes figurant sur la liste électorale définitive. Elles ne précisent pas quels électeurs ont voté, sauf dans des circonstances exceptionnelles. On peut toutefois utiliser les données administratives recueillies pendant les élections pour déterminer tous les électeurs qui ont voté par anticipation ou par bulletin spécial, ou qui se sont inscrits pour voter le jour du scrutin. Dans le cas des personnes qui ont voté le jour du scrutin, mais qui étaient déjà inscrites, les renseignements nécessaires étaient accessibles seulement sur les listes électorales et sur les feuilles des numéros de séquence utilisées pour administrer l'élection antérieurement à 2019.

Avant l'élection générale de 2019, on établissait un échantillon de sections de vote dont on récupérait les listes et comptait le nombre de votants, car il aurait été ardu de recueillir toutes les données en format papier. Les modifications apportées à la Loi électorale du Canada par le projet de loi C-76 ont exigé d'Élections Canada qu'il prépare une compilation de toutes les données des votants et les rende accessibles en format numérique aux partis politiques et aux candidats. Par conséquent, durant la 43e élection générale, les renseignements des votants ont été pour la première fois recueillis de manière électronique. Cela a permis à Élections Canada de puiser dans un ensemble de données complet et uniforme pour la production des estimations sans avoir recours à l'échantillonnage, ce qui a grandement amélioré la précision des estimations.

Aux précédentes élections, comme les estimations étaient fondées sur un échantillon aléatoire, les taux de participation pouvaient contenir des erreurs d'échantillonnage; on établissait des intervalles de confiance pour déterminer l'exactitude des estimations et mesurer ces erreurs. Il pourrait subsister des erreurs dans les estimations d'aujourd'hui qui ne sauraient être attribuées aux variations de l'échantillonnage. De telles erreurs peuvent se produire aux étapes de collecte et de traitement des données. La collecte des données à Élections Canada s'appuie sur des interventions humaines, lorsqu'un électeur inscrit ses renseignements personnels sur un formulaire ou qu'un employé consigne le statut de votes dans une feuille de calcul. Malgré les procédures qu'Élections Canada a mises en place pour limiter les erreurs, elles peuvent encore se produire. Les usagers de ces données doivent connaître les différents types d'erreurs possibles afin d'être en mesure d'évaluer l'exactitude de l'information pour leurs propres besoins.

Voici des erreurs types qui influent sur l'analyse de la participation électorale :

  • renseignements sur les votants (sexe et date de naissance) manquants ou erronés;
  • renseignements manquants ou erronés dans les listes électorales (feuilles égarées ou erreurs de saisie de données);
  • erreurs introduites au moment du remplacement de données manquantes ou invalides;
  • erreurs dans l'estimation de l'électorat.

Estimation

Pour chaque section de vote, on obtient le nombre de votants de chaque sexe et groupe d'âge en additionnant les votants. La somme des estimations initiales donne l'estimation à l'échelle de la circonscription. L'estimation à l'échelle de la province ou du territoire provient du total des estimations des circonscriptions qui en font partie. Enfin, la somme des estimations provinciales et territoriales produit l'estimation nationale.

Le nombre de votants est compté à partir de la liste électorale définitive et du Registre national des électeurs. Comme ces informations contiennent la date de naissance et le sexe des électeurs, elles permettent d'estimer la participation électorale par âge et par sexe. Leurs données proviennent de différentes sources :

  • Les renseignements des personnes ayant voté par anticipation sont collectés par les préposés des bureaux de scrutin. Les données sont numérisées, puis le nom de ces votants est biffé des listes électorales au jour de l'élection pour éviter le vote en double.
  • Les renseignements des personnes qui votent par bulletin spécial (électeurs incarcérés, électeurs internationaux, Forces canadiennes et personnes votant par la poste) sont enregistrés aux bureaux de directeurs du scrutin ou à d'autres points de service d'Élections Canada. Le nom de ces votants est biffé de la liste pour éviter le vote en double.
  • Les électeurs qui s'inscrivent le jour du scrutin et le numéro de séquence des électeurs qui ont voté le jour du scrutin sont consignés manuellement dans des formulaires par les préposés des bureaux de scrutin; ces formulaires sont envoyés à chacun des 338 bureaux de directeurs du scrutin pour la saisie des données, puis ces dernières sont intégrées à la liste électorale définitive.

Il n'existe aucune procédure entièrement automatisée et numérique pour recueillir les données : toutes les sources exigent au moins un processus manuel de saisie de données. Il arrive, quoique rarement, que des erreurs de saisie de données surviennent et que des documents soient égarés. Par conséquent, en général, les estimations du nombre de votants calculées à partir de la liste électorale définitive et du Registre national des électeurs ne correspondent pas tout à fait aux totaux tirés des résultats officiels du scrutin. Ces estimations sont donc ajustées selon les résultats officiels du scrutin et ventilées par groupe d'âge et par sexe; on divise les résultats par le segment correspondant de l'électorat pour déterminer la participation électorale par âge et par sexe.