open Menu secondaire

COVID-19 : Opinions et comportements des Canadiens pendant la pandémie

Division de la recherche, Élections Canada, juin 2020

Introduction

Au début de 2020, le nouveau coronavirus (COVID-19) a fait son entrée au Canada, et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré l'état de pandémie le 11 mars 20201. Depuis, des changements importants se sont produits partout au Canada, les autorités ayant imposé des mesures sans précédent pour freiner la propagation du virus2.

Le présent document porte sur les opinions et les comportements des Canadiens durant cette pandémie. Leurs préoccupations, leurs attentes et leurs comportements, leurs niveaux de confiance envers les gouvernements et les institutions, ainsi que leurs points de vue sur d'éventuelles élections y sont étudiés. Cette note de recherche s'appuie sur des articles de revues spécialisées et des enquêtes sur l'opinion publique publiés au Canada et aux États-Unis entre le 8 avril et le 15 juin 2020, et pourrait être utile pour préparer la prochaine élection générale.

Des études récentes indiquent que, dans l'ensemble, les Canadiens prennent la pandémie de COVID-19 très au sérieux et se soucient de leur bien-être et de celui de leurs parents et amis. En outre, les Canadiens semblent avoir des attentes élevées en ce qui concerne les mesures de santé et de sécurité dans les lieux publics, tels que les magasins de détail. Bien que le nombre de cas de COVID-19 ait diminué récemment, des études indiquent que cette pandémie aura des répercussions durables sur les comportements des Canadiens.

Préoccupations, attentes et comportements des Canadiens durant la pandémie de COVID-19

Les préoccupations

La pandémie continuant de sévir, près de trois Canadiens sur cinq (59 %) craignent de contracter la COVID-19. Néanmoins, les Canadiens semblent davantage préoccupés par le bien-être des autres, quatre Canadiens sur cinq (79 %) craignant que leurs parents ou amis contractent la COVID-19. Cette inquiétude a atteint son paroxysme au début d'avril, neuf Canadiens sur dix (91 %) craignant alors que leurs parents ou amis tombent malades3; cela correspond à peu près au moment où la propagation du virus a atteint un sommet4.

Les attentes

Au début de mai 2020, une proportion importante de Canadiens (68 %) pensaient qu'il faudrait au moins six mois avant que la société ne revienne complètement à la « normale ». Ce résultat contraste vivement avec celui obtenu en mars (39 %) et en avril (43 %)5. De plus, la grande majorité (85 %) des Canadiens s'attendent à ce qu'une deuxième vague de COVID-19 frappe à l'automne 20206, ce qui les inquiète (86 %)7. Si une deuxième vague devait se produire, on peut supposer que le niveau de préoccupation des Canadiens pour leur propre bien-être et celui de leurs parents et amis augmenterait à nouveau.

Les comportements

Une forte proportion de Canadiens s'attendent à ce qu'une deuxième vague de COVID-19 frappe le pays à l'automne8, et la plupart (95 %) sont d'accord pour dire que la distanciation physique est efficace pour ralentir la propagation du virus9. Seule une très faible proportion (3 %) de Canadiens semblent faire fi complètement des recommandations de santé publique en continuant à se comporter comme d'habitude, en allant travailler et en ayant des contacts avec autrui comme ils le faisaient avant la pandémie. Au début d'avril, la vaste majorité (80 %) des Canadiens avaient restreint leurs contacts sociaux à un petit groupe de personnes (20 %) ou ne sortaient que pour aller faire l'épicerie et n'avaient pas d'autres contacts sociaux (60 %)10; ainsi, la distanciation physique semble être une pratique courante chez les Canadiens.

Vers la fin du mois de mai, trois Canadiens sur cinq estiment désormais que les règles de santé et de sécurité sont aussi importantes que le service à la clientèle, et la moitié (51 %) des Canadiens pensent qu'il devrait être obligatoire de porter un masque en public11. Au vu de l'assouplissement des directives de santé publique et de la réouverture des magasins au début de juin, près des deux tiers (64 %) des Canadiens ont déclaré qu'ils cesseraient de faire leurs achats dans un commerce qui ne respecte pas les règles de santé et de sécurité. De plus, quatre Canadiens sur cinq indiquent qu'après la levée des restrictions applicables aux commerces, ils ne recommenceraient pas tout de suite à fréquenter les magasins12. Ces opinions et comportements semblent indiquer que les Canadiens prennent les mesures de santé et de sécurité au sérieux et s'attendent à ce qu'il y ait des mesures en place lorsqu'ils fréquentent des lieux publics.

Niveaux de confiance envers les institutions et les gouvernements

Les niveaux de confiance des Canadiens envers les gouvernements, les médecins, les scientifiques, les organismes caritatifs ou à but non lucratif et les petites et moyennes entreprises ont augmenté de janvier à mai 2020. À l'inverse, les niveaux de confiance envers les éducateurs et les PDG des grandes entreprises ont diminué13.

Dans l'ensemble, la satisfaction des Canadiens à l'égard du gouvernement fédéral a nettement augmenté au début de la pandémie, en mars14,15. Cependant, de récents sondages indiquent que, depuis mars, les Canadiens croient de moins en moins que le gouvernement du Canada est sur la bonne voie en ce qui concerne la pandémie de COVID-19. Début juin, lorsqu'on leur a demandé d'évaluer si le gouvernement du Canada était sur la bonne voie en ce qui concerne la COVID-19, les Canadiens lui ont accordé une note de 58 %, en forte baisse par rapport à la note de 70 % accordée à la fin du mois de mars16,17. Par conséquent, bien que la satisfaction à l'égard du gouvernement ait augmenté au début de la pandémie, la conviction qu'il est sur la bonne voie n'a cessé de décliner au fil du temps.

Plus précisément, les Canadiens ont gardé une bonne opinion de la manière dont le gouvernement du Canada les renseigne sur les façons de prévenir la propagation de la COVID-19 (89 %), protège leur santé contre la COVID-19 (86 %), appuie financièrement les contribuables (85 %) et appuie financièrement les entreprises (76 %)18.

Même si les Canadiens croient de moins en moins que le gouvernement du Canada est sur la bonne voie, la confiance générale envers certaines institutions et professions a augmenté par rapport à ce qu'elle était juste avant le début de la pandémie, et la satisfaction à l'égard du gouvernement demeure également élevée.

Opinions sur les élections

Début mai, la majorité (72 %) des Canadiens étaient globalement favorables au report des élections aussi longtemps que dure la pandémie19, moins d'un cinquième (16 %) des Canadiens préférant qu'une élection ait lieu à l'automne 202020.

Soutien au vote par la poste

Bien qu'aucune recherche sur l'opinion publique n'ait été effectuée récemment au sujet du vote par la poste dans le contexte canadien, des études américaines pourraient nous éclairer à ce sujet.

Selon des études récentes, les Américains qui sont plus exposés aux découvertes scientifiques concernant la COVID-19 et qui sont plus préoccupés par les effets de la pandémie seraient plus enclins à soutenir le vote par la poste et sont plus susceptibles d'avoir confiance en l'intégrité du bulletin de vote21,22,23. Par ailleurs, plus des deux tiers (70 %) des Américains sont favorables à l'idée de permettre à tout électeur qui le désire de voter par la poste24. Au Canada, où une grande partie des citoyens sont encore préoccupés par la COVID-1925 et tiennent absolument à des mesures de santé et de sécurité, on peut probablement en déduire qu'ils seraient en faveur du vote par la poste si une élection était déclenchée pendant la pandémie.

Notes de bas de page

Note 1 Gouvernement du Canada. Maladie à coronavirus (COVID-19) : Mise à jour sur l'éclosion, Agence de la santé publique du Canada (consulté le 18 juin 2020). Sur Internet : www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html.

Note 2 Harell, Allison. « How Canada's pandemic response is shifting political views », Options politiques, 8 avril 2020. Sur Internet : https://policyoptions.irpp.org/fr/magazines/avril-2020/how-canadas-pandemic-response-is-shifting-political-views/.

Note 3 Angus Reid Institute. Perpetual pandemic: Canadians say post-COVID-19 'return to normal' is far off, Angus Reid Institute, 15 mai 2020. Sur Internet : http://angusreid.org/wp-content/uploads/2020/05/2020.05.14_COVID_TRACKING_RESTRICTIONS.pdf.

Note 4 John Hopkins University and Medicine. COVID-19 dashboard by the Center for Systems Science and Engineering (CSSE) at Johns Hopkins University (JHU), John Hopkins Coronavirus Resource Centre (consulté le 19 juin 2020). Sur Internet : https://coronavirus.jhu.edu/map.html.

Note 5 Angus Reid Institute. Perpetual pandemic: Canadians say post-COVID-19 'return to normal' is far off, Angus Reid Institute, 15 mai 2020. Sur Internet : http://angusreid.org/wp-content/uploads/2020/05/2020.05.14_COVID_TRACKING_RESTRICTIONS.pdf.

Note 6 Ekos Politics. A future history of the covid-19 crisis: Public outlook on possible conclusions and lessons, Ekos Politics, 12 mai 2020. Sur Internet : www.ekospolitics.com/wp-content/uploads/full_report_may_12_2020.pdf.

Note 7 Léger et Association d'études canadiennes. Sondage hebdomadaire sur la pandémie de la COVID-19, Conseil de recherche et d'intelligence marketing canadien, 26 mai 2020. Sur Internet : https://leger360.com/surveys/weekly-covid-19-pandemic-tracker-may-26-2020/.

Note 8 Ekos Politics. A future history of the covid-19 crisis: Public outlook on possible conclusions and lessons, Ekos Politics, 12 mai 2020. Sur Internet : www.ekospolitics.com/wp-content/uploads/full_report_may_12_2020.pdf.

Note 9 Bricker, Darrell. One quarter (26%) of Canadians admit they're not practicing physical distancing as recommended, Ipsos, 8 avril 2020. Sur Internet : www.ipsos.com/en-ca/news-and-polls/One-Quarter-Of-Canadians-Admit-They-Are-Not-Practicing-Physical-Distancing-As-Recommended.

Note 10 Ibid.

Note 11 Léger et Association d'études canadiennes. Sondage hebdomadaire sur la pandémie de la COVID-19, Conseil de recherche et d'intelligence marketing canadien, 26 mai 2020. Sur Internet : https://leger360.com/surveys/weekly-covid-19-pandemic-tracker-may-26-2020/.

Note 12 Alexov, Elen. Four in five Canadians will not shop at stores deemed "unsafe", Ipsos, 8 juin 2020. Sur Internet : www.ipsos.com/en-ca/news-polls/Four-in-Five-Canadians-Will-Not-Shop-at-Stores-Deemed-Unsafe.

Note 13 Proof CanTrust Index. Proof CanTrust Index: 2020 results and insights, CanTrust Index, 15 mai 2020. Sur Internet : www.getproof.com/wp-content/uploads/2020/05/2020-Proof-Inc.-CanTrust-Index-Results-Report_May.pdf.

Note 14 Harell, Allison. « How Canada's pandemic response is shifting political views », Options politiques, 8 avril 2020. Sur Internet : https://policyoptions.irpp.org/fr/magazines/avril-2020/how-canadas-pandemic-response-is-shifting-political-views/.

Note 15 Anderson, Bruce et David Coletto. Months into the COVID-19 pandemic, Canadians would re-elect Liberal and the Prime Minister's image improves markedly, Abacus Data, 21 mai 2020. Sur Internet : https://abacusdata.ca/political-update-polling-canadian-politics-may2020/.

Note 16 Gouvernement du Canada. Coronavirus/COVID-19 : sondage du Bureau du Conseil privé, Communications et consultations du BCP, 5 juin 2020.

Note 17 Note : Ces statistiques ont été calculées en faisant la moyenne des résultats pour les hommes et les femmes.

Note 18 Gouvernement du Canada. Coronavirus/COVID-19 : sondage du Bureau du Conseil privé, Communications et consultations du BCP, 5 juin 2020.

Note 19 Bensadoun, Emerald. « Most Canadians back postponing elections until after COVID-19 pandemic: Ipsos poll », Global News Ipsos, 13 mai 2020. Sur Internet : https://globalnews.ca/news/6933109/coronavirus-delaying-elections-canada/.

Note 20 Anderson, Bruce et David Coletto. Months into the COVID-19 pandemic, Canadians would re-elect Liberal and the Prime Minister's image improves markedly, Abacus Data, 21 mai 2020. Sur Internet : https://abacusdata.ca/political-update-polling-canadian-politics-may2020/.

Note 21 Lockhart, Mackenzie, et coll. Working paper: Are voters polarized along party lines about how to run elections during the COVID-19 crisis?, UC San Diego, 1er mai 2020. Consulté à l'adresse https://escholarship.org/uc/item/5714p8qk.

Note 22 Motta, Matthew, et Joshua Jansa. Concern about COVID-19 & support for universal vote by mail, 8 mai 2020. Consulté à l'adresse https://doi.org/10.31235/osf.io/yatjc.

Note 23 Kousser, Thad, et coll. Working paper: How do Americans want elections to be run during the COVID-19 crisis?, UC San Diego, 30 avril 2020. Consulté à l'adresse https://escholarship.org/uc/item/6mb7764n.

Note 24 Pew Research Center. Two-thirds of Americans expect Presidential election will be disrupted by COVID-19, Pew Research Center, 28 avril 2020. Sur Internet : www.people-press.org/wp-content/uploads/sites/4/2020/04/PP_2020.04.28_COVID-19-Elections-and-Voting_FINAL.pdf.

Note 25 Angus Reid Institute. Perpetual pandemic: Canadians say post-COVID-19 'return to normal' is far off, Angus Reid Institute, 15 mai 2020. Sur Internet : http://angusreid.org/wp-content/uploads/2020/05/2020.05.14_COVID_TRACKING_RESTRICTIONS.pdf.