open Menu secondaire

Comité consultatif d'éducateurs – Compte rendu de la réunion des 29 et 30 avril 2019

Introduction

Élections Canada (EC) a invité les membres du Cercle consultatif d'éducateurs (CCE) à prendre part à une troisième consultation à Ottawa, en Ontario, les 29 et 30 avril 2019. Seize personnes y ont participé : une de chaque instance provinciale et territoriale, une enseignante d'une école des Premières Nations, et trois membres à titre individuel.

Cette réunion visait à obtenir des conseils d'experts et des commentaires précis sur l'élaboration de ressources éducatives, le perfectionnement professionnel, le soutien aux enseignants, les approches pédagogiques quant aux modifications législatives et aux différences entre les provinces et territoires ainsi que pour la planification des activités futures. EC voulait également obtenir des avis sur la préinscription des jeunes de 14 à 17 ans, le recrutement d'élèves comme préposés au scrutin, le programme d'éducation civique après l'élection, de même que les prochaines étapes pour le programme et le CCE.

Le présent rapport résume les principaux points et recommandations qui en ont découlé.

Contexte d'apprentissage

Les membres ont brossé un portrait général du contexte d'apprentissage dans leur province ou territoire, notamment de la place accordée aux sciences sociales et à l'éducation civique dans leur programme d'enseignement. Nous avons recueilli les renseignements suivants sur la situation actuelle du milieu de l'éducation et les différences entre les provinces et territoires au Canada :

  • L'élection de plusieurs nouveaux gouvernements provinciaux a accentué l'incertitude relative au financement de l'éducation et aux programmes d'enseignement.
  • Les membres de plusieurs provinces (Terre-Neuve-et-Labrador, Nouveau-Brunswick et Saskatchewan) ont indiqué que les cours de sciences sociales dans leur province faisaient actuellement l'objet d'un examen.
  • Un membre a mentionné que sa participation au CCE a influencé son opinion sur l'examen du programme d'enseignement en cours dans sa province.
  • Les représentants des écoles des Premières Nations ont signalé que, depuis la dernière réunion, ils ont porté une attention particulière aux difficultés qu'éprouvent les enseignants et les élèves des Premières Nations en ce qui touche l'enseignement du programme d'éducation civique.

Principales observations

Le personnel d'EC a mentionné que les membres du milieu canadien de l'éducation ont commandé plus de 6 000 exemplaires des nouvelles ressources éducatives d'EC depuis leur lancement en septembre 2018, couvrant ainsi 88 % des circonscriptions fédérales du Canada. Selon son estimation, près de 280 000 élèves canadiens ont utilisé les ressources. On a également mentionné que les activités d'apprentissage en personne d'EC ont été offertes à plus de 12 000 personnes depuis septembre 2018.

Selon les membres, plutôt que de continuer à créer de nouvelles ressources, EC devrait considérer la mise à jour des ressources existantes comme l'une de ses priorités. Cependant, tous étaient d'accord pour aller de l'avant avec la création d'une nouvelle ressource sur la désinformation, en partenariat avec HabiloMédias , ce sujet de discussion étant des plus pertinents pour la classe.

Une hausse de la demande de ressources d'éducation civique traitant des élections était à prévoir avant la tenue de l'élection générale à l'automne 2019. Or, les membres ont convenu que des ressources portant sur la période postélectorale seraient nécessaires pour aider les élèves à comprendre les résultats d'une élection et le processus pour former un gouvernement.

Les membres de presque toutes les instances provinciales et territoriales (à l'exception de l'une, dont les membres se sont abstenus de tout commentaire en raison d'un manque de connaissances sur la réglementation visant les jeunes travailleurs) ont manifesté leur intérêt et leur enthousiasme quant à la possibilité de recruter des élèves comme travailleurs électoraux. De même, le Registre des futurs électeurs a été perçu comme une réelle occasion d'apprentissage, mais les membres ont estimé qu'il devrait être étudié soigneusement et vu comme un objectif à long terme.

Enfin, les membres ont discuté de l'avenir du Cercle consultatif d'éducateurs, après son mandat actuel de trois ans. Ils se sont entendus à l'unanimité pour dire qu'EC tirerait profit d'un comité permanent d'éducateurs.

Recommandations

Les membres du CCE ont formulé plusieurs idées sur l'analyse de données et les cartes pour visualiser les résultats du scrutin, afin de répondre aux besoins des enseignants en période postélectorale. Bien que les membres comprennent qu'EC ne puisse pas produire un tel contenu immédiatement après une élection, ils ont proposé des idées simples et des pistes de discussion en classe pour les enseignants.

En outre, selon les membres, EC devrait considérer la mise à jour des ressources existantes après l'élection de 2019 comme l'une de ses priorités. Nombre de membres ont affirmé que la tenue à jour du contenu, particulièrement sur la participation électorale, était essentielle pour maintenir la qualité, l'impartialité et la fiabilité des ressources d'EC. Bien que les membres aient donné leur appui aux nouvelles ressources en cours d'élaboration – notamment Démocratie et compétences numériques, la nouvelle étude de cas Le droit de vote au fil du temps et la ressource conçue en collaboration avec les organismes provinciaux et territoriaux de gestion électorale –, ils ont convenu qu'EC avait créé suffisamment de ressources pour répondre aux besoins des enseignants. Le seul nouveau besoin exprimé est celui d'une ressource comparative à l'échelle internationale.

La grande majorité des membres étaient favorables au recrutement des jeunes de 16 et 17 ans comme travailleurs électoraux. Beaucoup ont souligné à quel point cette expérience serait enrichissante pour les élèves, car elle leur permettrait de mieux comprendre les rouages des élections et de la démocratie canadienne, en plus d'acquérir des compétences professionnelles, comme la rédaction d'un CV. Certains ont mentionné que sur le plan administratif, il pourrait être difficile de libérer des élèves pendant un jour d'école, à moins que l'activité ne soit considérée comme une activité scolaire autorisée. D'autres ont souligné que divers obstacles politiques et législatifs complexes se dressent selon les provinces et territoires et même selon les conseils scolaires. Ils seraient donc très difficiles pour EC de recruter des élèves du secondaire comme travailleurs électoraux. On a recommandé à EC de faire appel aux associations d'enseignants provinciales, comme des associations en sciences sociales, pour obtenir l'appui des ministères de l'Éducation et des conseils scolaires des provinces et territoires.

Le lancement d'une campagne d'information publique par EC, avant l'introduction d'activités ou de ressources sur le Registre des futurs électeurs, a constitué la principale recommandation du CCE concernant la préinscription des Canadiens de 14 à 17 ans au Registre. Les membres ont fait remarquer que les enseignants pourraient se montrer réticents à l'idée de discuter de la préinscription dans leur classe avant que le public, les enseignants et les parents soient informés sur le Registre des futurs électeurs. Ils ont mentionné que les parents et les élèves voudront être rassurés quant à la façon dont les renseignements personnels seront utilisés; les enseignants devront donc savoir comment EC utilisera les données personnelles pour répondre à toute question éventuelle.

Finalement, au cours de la réunion, des membres du CCE ont souligné l'importance des interactions en personne et des démonstrations en classe pour élargir la portée du programme et des ressources d'éducation civique. Ils ont aussi exprimé qu'à leur avis, le meilleur moyen d'élargir la portée du programme serait de nommer des coordonnateurs en éducation qui travailleraient sur place. On a également suggéré de produire des vidéos d'enseignants montrant comment utiliser les ressources, afin d'aider les enseignants qui n'ont pas facilement accès à des cours de perfectionnement professionnel en personne. Les membres ont mentionné que, selon leur expérience, le seul moyen valable et éprouvé de s'assurer que les ressources demeurent pertinentes est de réunir des enseignants, des représentants du ministère de l'Éducation et des consultants dans un comité consultatif permanent.

« Je pense qu'Élections Canada a créé une façon de faire qui est maintenant adoptée par d'autres organismes; ce programme a permis d'établir une norme. »

Annexe 1

Participants à la réunion
Nom Province ou territoire
Jud Deuling Yukon
John Stewart Territoires du Nord-Ouest
Ken Beardsall Nunavut
Sonja Van Der Putten Colombie-Britannique
Shashi Shergill Alberta
Robert Jardine Saskatchewan
Connie Wyatt-Anderson Manitoba
Geneviève Goulet Québec
Stéphanie Babineau Nouveau-Brunswick
Darryl Fillier Terre-Neuve-et-Labrador
Ian Coffin Île-du-Prince-Édouard
Wendy Driscoll Nouvelle-Écosse
Josy Roske Écoles des Premières Nations
Alan Sears Membre à titre individuel
Christina Ganev Membre à titre individuel (Ontario)
Geraldine Campbell Membre à titre individuel
Animatrice
Lisa Brazeau Groupe Lemmex
Personnel d'Élections Canada
Nom Titre
June Creelman Conseillère principale en éducation civique
Rachel Collishaw Consultante en éducation
Sandra Baranek Agente principale de rayonnement
Kerrie Rodier Agente principale de rayonnement
Zoe Flatman Coordonnatrice en éducation
Joseph Péloquin-Hopfner Coordonnatrice en éducation
Geneviève Latulippe Agente de rayonnement
Justin Douglas Agente de rayonnement

Annexe 2

Ordre du jour de la réunion – Jour 1 : le lundi 29 avril 2019
8 h 45 Mot de bienvenue d'Élections Canada
9 h 15 Présentation des participants : le point sur le contexte d'apprentissage respectif des membres depuis la dernière réunion
9 h 45 Résultats du programme et dernières nouvelles
10 h 30 Pause-santé
10 h 45 Étude de cas sur les Premières Nations : le point sur Le droit de vote au fil du temps
12 h Dîner
13 h Programme postélectoral : comment Élections Canada peut-il répondre aux besoins pour la période postélectorale?
14 h Vote étudiant Canada 2019
14 h 30 Pause-santé
14 h 45 Démocratie et vérification des faits : nouvelle ressource créée en collaboration avec HabiloMédias
15 h 30 Évaluation
16 h Fin du jour 1
Ordre du jour de la réunion – Jour 2 : le mardi 30 avril 2019
8 h 30 Début de la séance : récapitulation du jour 1
9 h Projet pilote sur le recrutement d'élèves
9 h 30 Nouvelle ressource éducative : collaboration avec les instances provinciales, territoriales et fédérales
10 h 30 Pause-santé
10 h 45 Préinscription des élèves de 14 à 17 ans : quelle approche pédagogique devons-nous adopter?
12 h Dîner
13 h Quelles seraient les prochaines étapes pour le programme d'éducation civique d'EC?
14 h 15 Pause-santé
14 h 30

Conclusion et prochaines étapes

  • Prochaine réunion
  • Avenir du CCE
15 h Tour de table
15 h 15 Fin de la réunion