Menu secondaire

Information générale sur le processus de recrutement des directeurs du scrutin

1. Généralités

Comme l'exige la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections nomme un directeur du scrutin pour chaque circonscription au Canada. Celui-ci est responsable du processus électoral dans la circonscription pour laquelle il a été nommé et veille à ce qu'il soit juste et impartial. Il fait partie intégrante de l'équipe nationale des directeurs du scrutin nommés par le directeur général des élections au terme d'un processus de nomination fondé sur le mérite.

Ce processus vise à sélectionner le candidat le plus apte à assumer le poste. Si vous êtes choisi, vous recevrez une lettre du directeur général des élections vous signifiant votre nomination et vous invitant à prêter serment. Vous entrez en fonction dès que vous acceptez le poste et apposez votre signature sous le serment. Les directeurs du scrutin ont un mandat de 10 ans.

Le poste de directeur du scrutin est exigeant, tant mentalement que physiquement. Il faut travailler de longues heures, sept jours sur sept, pendant un minimum de 36 jours au cours de la période électorale (de la date de délivrance du bref ordonnant la tenue d'une élection, jusqu'au jour du scrutin) et pendant plusieurs jours par la suite. Le candidat retenu doit être disponible chaque jour, toute la journée, au cours de cette période. À l'occasion, il doit aussi se rendre disponible entre les périodes électorales, à temps partiel, afin d'effectuer des tâches préscrutin, de participer à des séances de formation ou d'information, etc.

Le travail étant de nature impartiale et apolitique, le directeur du scrutin doit lui-même le demeurer à tous égards. Il doit se conformer au Code de déontologie des administrateurs électoraux d'Élections Canada, et s'abstenir de toute activité politique à caractère partisan, autant pendant qu'entre toute période électorale ou référendaire.

Pour plus d'information sur le poste, veuillez consulter la description de travail du directeur du scrutin.

2. Comment postuler

Afin de poser votre candidature au poste de directeur du scrutin, vous devez remplir le formulaire de demande d'emploi en ligne et le soumettre au plus tard à la date de clôture du concours auquel vous participez. Si vous avez des questions sur la façon de remplir le formulaire, veuillez téléphoner au 1-800-463-6868 ou nous écrire à info@elections.ca.

3. Admissibilité et qualifications

Pour être admissible, vous devez avoir qualité d'électeur (être citoyen canadien et être âgé d'au moins 18 ans) et résider dans la circonscription dans laquelle vous exercerez les fonctions de directeur du scrutin.

Veuillez lire l'énoncé des qualifications des directeurs du scrutin pour en savoir plus sur les qualifications requises et les conditions générales de nomination.

Selon la loi, certaines personnes ne peuvent pas être nommées à un poste de fonctionnaire électoral. Pour plus de renseignements, consultez le paragraphe 22(3) de la Loi électorale du Canada.

4. Processus de sélection

Les directeurs du scrutin sont nommés en fonction de leurs qualifications et compétences. Le processus d'évaluation et de sélection comporte trois étapes.

  1. D'abord, on examine votre formulaire de demande afin de déterminer si votre expérience comprend des activités liées à celles d'un directeur du scrutin. Vous avez donc tout intérêt à préciser toutes les expériences pertinentes, surtout dans le domaine électoral. Vous devriez indiquer tant les emplois à temps partiel que les emplois à temps plein – rémunérés ou non –, ainsi que vos expériences dans le milieu communautaire et à titre de bénévole. Les candidats les plus qualifiés seront invités à l'étape suivante. Ils recevront une trousse d'information comprenant divers documents préparatoires
  2. La deuxième étape comprend une entrevue conduite par le comité de sélection et des examens. Note : Le fait de ne pas se présenter à l'entrevue et aux examens sera considéré comme un retrait du processus de sélection.
  3. À la troisième étape, tous les candidats qui auront franchi la deuxième étape seront soumis à des vérifications de références et de sécurité. Une fois ces procédures terminées, le comité de sélection fera une recommandation au directeur général des élections, soit de nommer le candidat au poste de directeur du scrutin, de le retenir comme candidat admissible pour un futur poste vacant, ou de rejeter sa candidature.

À la suite de l'examen des recommandations du comité de sélection, le directeur général des élections enverra à chaque candidat ayant participé à la deuxième et à la troisième étape une lettre l'informant de sa décision.

Pour une description plus détaillée du processus de recrutement des directeurs du scrutin, consultez la page Processus de nomination des directeurs du scrutin.

Nous vous souhaitons bonne chance dans votre démarche et nous vous remercions de votre intérêt envers le processus électoral fédéral.

Info connexe